Vin biodynamique et vin bio, quelles différences ?

Vin biodynamique et vin bio, quelles différences ?

Si vous avez conscience de l’impact de votre consommation sur l’environnement et si vous souhaitez acheter des produits qui respectent des chartes éthiques dans ce domaine et que vous surveillez l’apport des pesticides sur votre alimentation, on trouve de plus en plus de produits rentrant dans cette catégorie sur le marché. Plus qu’un simple effet de mode, une véritable prise de conscience est en train de s’opérer dans la plupart des foyers et ce même au niveau des boissons. C’est ainsi que sont arrivés les vins issus de l’agriculture biologique. Aujourd’hui émerge une nouvelle méthode de culture qui va encore plus loin dans la recherche d’authenticité : la biodynamie. Vous hésitez entre le vin biodynamique et le vin biologique ? Vous ne savez pas vraiment ce en quoi ils sont différents ? Nous vous disons tout dans notre article.

Qu’est-ce qu’un vin biologique ?

Un vin biologique, appelé également vin bio est, comme son nom l’indique, un vin cultivé et élaboré en suivant les principes de l’agriculture biologique. Depuis 2012, il existe un cahier des charges européen bien précis qui réglemente cette appellation. Il concerne aussi bien la viticulture, qui est la culture de la vigne, que la vinification en cave. Cette méthode de production exclut le recours aux produits chimiques et aux organismes génétiquement modifiés. C’est un retour à des techniques de culture plus respectueuse de l’environnement, mais aussi du consommateur. Les vins biologiques sont de plus en plus présents dans les rayons et beaucoup de domaines viticoles prônent ce retour à une culture qui ne recourt plus à l’utilisation de produits qui finissent par se retrouver dans le vin lui-même. Ce type de culture autorise toutefois encore l’acidification, la désacidification, le traitement thermique, l’ajout de tanins, l’ajout de copeaux de bois, de soufre et les levures industrielles.

Qu’est-ce qu’un vin biodynamique  ?

Les méthodes de la biodynamie découlent directement des principes de l’agriculture biologique, mais avec des philosophies qui vont plus loin dans l’authenticité historique. La biodynamie considère l’écosystème dans son entier et vise à maintenir son équilibre plante/terre et apports. Les domaines qui la pratiquent abolissent tout apport chimique ou de synthèse, travaillent le sol par des moyens ancestraux comme le cheval, utilisent des préparations biodynamiques et respectent scrupuleusement le calendrier solaire et lunaire dans le processus. Les pieds de vigne sont rigoureusement sélectionnés. La biodynamie ne se pratique pas seulement lors des cultures, mais également lors de la vinification. Ainsi, la filtration ou la mise en bouteille ont lieu lorsque la lune est descendante. On peut utiliser des vasques de dynamisation pour clarifier le vin. Et le cahier des charges est très précis quant à l’apport de levures et de souffre qui sont quasi-inexistants tout au long du processus. Beaucoup de grands domaines viticoles s’intéressent à cette manière de faire le vin et certains ont déjà le label. On parle de parfums resserrés, d’arômes préservés et de vins plus profonds. Vous pouvez acheter du vin biodynamique ici.

 

Leave a reply

Your email address will not be published.